À l’occasion des 20 ans du CLES, une plantation dans 20 endroits a été menée en collaboration avec l’Université Américaine de Beyrouth (AUB), dans le cadre de l’initiative  » Les graines de l’espoir « 

Les graines du CLES ont germé et bourgeonné. Aujourd’hui, des milliers d’enfants, d’adolescents et de jeunes en portent les fruits. Elles ont ainsi rendu l’espoir à beaucoup de parents dont les enfants ont des troubles spécifiques des apprentissages, sur tout le territoire libanais.

C’est dans cette perspective que les personnes en charge du CLES et, à leur tête, la fondatrice et la présidente Madame Carmen Chahine Debbane, ont voulu célébrer leur anniversaire. Par un travail assidu qui a commencé comme une petite graine que l’on plante et qui grâce à beaucoup d’amour germe et se développe, l’association s’est étendue sur le territoire de tout le pays. C’est ainsi que le choix de la célébration s’est tourné vers le plus noble et le plus ancien des métiers, celui de l’agriculture et de la plantation dans la région de Kefraya dans la Béqaa.

Par conséquent, 20 endroits ont été choisis afin d’y semer des graines de pins à l’occasion des 20 ans de travail gratuit et inconditionnel du CLES. La plantation a été menée en collaboration avec l’Université Américaine de Beyrouth (AUB), dans le cadre de l’initiative « Les graines de l’espoir » (The Seeds of Hope).